plate


plate

plate [ plat ] n. f.
• 1170; de 1. plat
1Archéol. Plaque de métal appliquée sur le haubert; chacune des plaques qui constituent une armure rigide. Armures de plates, d'écailles d'acier.
2(1694) Mar. Embarcation à fond plat servant aux travaux de calfatage et de nettoyage d'un navire.
⊗ HOM. Plate (1. plat).

plate nom féminin Chacun des éléments de l'armure de fer plein (fin du XIIIe s.). Petite embarcation aux extrémités carrées, employée le long du bord pour les travaux de calfatage, de nettoyage ou comme embarcation de servitude dans les ports. Embarcation légère pour la petite pêche et la conchyliculture. ● plat, plate adjectif (latin populaire plattus, du grec platus, large) Dont la surface est plane, unie ; horizontal : Terrain plat. Qui n'est pas saillant, qui a peu de relief, qui est maigre : Avoir un ventre plat. Se dit d'une femme qui n'a pas de poitrine : Elle est plate comme une limande. Qui a très peu de profondeur et dont le fond est plan : Bateau plat. Assiette plate. Qui a peu d'épaisseur, de hauteur, de gonflant : Une montre plate. Avoir les cheveux plats. Se dit de chaussures basses, de leurs talons : Souliers à talons plats. Qui est dépourvu de saveur, d'attrait, d'élévation, d'originalité : Ce n'est qu'une plate imitation. Qui est vil, lâchement soumis : Être plat devant ses supérieurs. Mathématiques Se dit d'un secteur angulaire ou d'un dièdre de paire dont la mesure ou la mesure du rectiligne en degrés est 180. Se dit d'un angle de couple de demi-droites, parallèles et opposées. Neurologie Se dit du tracé électroencéphalographique sur lequel on ne peut individualiser d'ondes et qui est le signe de la mort cérébrale. Œnologie Se dit d'un vin qui manque d'acidité en raison de l'état trop avancé de maturation des raisins lors de la vendange. ● plat, plate (expressions) adjectif (latin populaire plattus, du grec platus, large) Calme plat, absence complète de vent ; absence d'activités, état où rien de notable, d'intéressant ne se produit. Eau plate, eau de boisson non gazeuse. Faire de plates excuses, des excuses humiliantes. Mer plate, sans vagues. Rimes plates, synonyme de rimes mariées. Huître plate, espèce d'huître (Ostrea edulis) à chair blanche commercialisée sous le nom de belon. Tuile plate, élément de couverture constitué par une plaque de terre cuite. Broderie plate, broderie dépourvue de bourrage. Couleur plate, teinte plate, passée uniformément, sans dégradé ni travail de matière. (Elle forme un aplat.) Pli plat, pli couché à droite ou à gauche de la pliure. Bâtiment (à fond) plat, bâtiment dont les varangues sont plates. Nœud plat, nœud formé de deux bouts qui reviennent sur eux-mêmes après s'être croisés. Ver plat, synonyme de plathelminthe. ● plat, plate (homonymes) adjectif (latin populaire plattus, du grec platus, large) plat nom masculinplat, plate (synonymes) adjectif (latin populaire plattus, du grec platus, large) Dont la surface est plane, unie ; horizontal
Synonymes :
- égal
- plain (vieux)
- uni
Contraires :
- accidenté
- escarpé
- hérissé
- inégal
Qui n'est pas saillant, qui a peu de relief, qui...
Synonymes :
- écrasé
Contraires :
Qui a très peu de profondeur et dont le fond...
Contraires :
Qui a peu d'épaisseur, de hauteur, de gonflant
Contraires :
- bombé
Se dit de chaussures basses, de leurs talons
Contraires :
Qui est dépourvu de saveur, d'attrait, d'élévation, d'originalité
Synonymes :
- fadasse (familier)
- médiocre
- pâle
Contraires :
- drôle
- étincelant
- fin
- pétillant
Qui est vil, lâchement soumis
Synonymes :
- obséquieux
Contraires :
Eau plate
Contraires :
Mer plate
Contraires :
- agité
Rimes plates
Synonymes :
- rimes mariées
Zoologie. Ver plat
Synonymes :

plat, plate
adj. et n. m.
aA./a adj.
rI./r
d1./d Se dit d'une surface plane, unie et en partic. horizontale. Terrain plat. Bateau à fond plat.
Pays plat, qui a peu de relief.
d2./d à fond plat (sens 1); peu profond. Assiette plate (par oppos. à creuse).
d3./d Qui n'est pas saillant. Pommettes plates.
Cheveux plats, ni frisés ni bouclés.
Avoir la poitrine plate, et par ext. être plate (en parlant d'une femme).
|| GEOM Angle plat, de 1800.
d4./d Qui a peu d'épaisseur. Poissons plats (sole, limande, etc.).
Sa bourse est plate, vide.
Qui a peu de hauteur. Talons plats (par oppos. à hauts), et, par ext., souliers plats.
d5./d Loc. adv. à plat: horizontalement, sur la partie la plus large. Ranger des livres, des disques, à plat.
|| Pneu à plat, entièrement dégonflé.
|| à plat ventre: couché sur le ventre, la face tournée vers le sol.
Fig. être à plat ventre devant qqn, lui être servilement dévoué.
|| Loc. fig. Mettre à plat: considérer (un problème) dans toutes ses implications.
Fam. être à plat, épuisé.
rII./r
d1./d Sans qualités marquantes; sans caractère, sans personnalité. Style plat.
|| (Québec) Fam. Plate: sans intérêt, qui ennuie. Un garçon plate. Une soirée plate.
Décevant. C'est plate qu'elle ne vienne pas.
C'est plate!: on s'ennuie.
d2./d Fade, insipide.
|| Eau plate, non gazeuse.
d3./d Servile, obséquieux. être plat devant ses supérieurs.
aB./a n. m. Ce qui est plat.
d1./d Partie plate de qqch. Le plat de la main (par oppos. au dos). Le plat d'une lame (par oppos. au tranchant).
d2./d En reliure, chacune des deux faces de la couverture d'un livre relié ou, par ext., broché. Les plats et le dos d'un volume.
————————
plate
n. f.
d1./d (France rég., Nouv.-Cal.) Barque à fond plat, utilisée comme auxiliaire d'un plus gros bateau.
d2./d (Belgique) Petite bouteille d'alcool de forme plate.
(Réunion) Pile plate: bouteille de rhum de 20 cl, de forme plate.

I.
⇒PLATE1, subst. fém.
A. —Embarcation à fond plat utilisée généralement sur les étangs, les marais. C'est en bateau, toujours, que je gagne les solitudes de la forêt. Une humble «plate», le plus souvent, qui permet d'aller partout, de passer sur les basses branches, d'aborder sur les vases (CHEVRILLON, Bret. hier, II, 1925, p.28).
En partic.
♦ ,,Petite embarcation aux extrémités carrées, employée le long du bord pour les travaux de calfatage, de nettoyage ou de peinture de la coque`` (GRUSS 1952).
♦Ancienne barque de pêche à voile, de la baie de la Seine, des côtes de la Manche (d'apr. WILL. 1831, GRUSS 1952).
♦À Lyon, bateau plat où l'on faisait la lessive. Les blanchisseuses des plattes chantaient, en battant leur linge (ARNOUX, Renc. Wagner, 1927, p.195).
B.HIST. DE L'ARM. Petite lame de fer rivée, jointivement à d'autres, sur différentes pièces d'habillement pour constituer une armure. Les armures de mailles, qui se rompaient sous les coups, étaient remplacées par les armures de plates, que rien n'entamait (A. FRANCE, J. d'Arc, t.1, 1908, p.259). De chaque côté de la cheminée, des paladins en armure de plates dormaient debout, un rayon de lumière sur la targe de leur écu et sur l'arête de leurs jambarts (MORAND, Fin siècle, 1957, p.232).
C.BEAUX-ARTS. Planche de cuivre bien dressée, destinée à la gravure en taille douce (d'apr. JOSSIER 1881, HAVARD 1890).
Rem. Chez Giono, la partie plate de la pelle du boulanger: Le bruit d'ailes des longues pelles de bois dont le manche glissait dans les mains des hommes, dont la «platte» frottait le seuil du four puis venait y claquer sourdement avec son poids de pain chaud (Batailles ds mont., 1937, p.339).
Prononc. et Orth.:[plat]. Homon. et homogr. plate2. Att. ds Ac. 1935. Var. platte ds Arnoux, supra. Étymol. et Hist. 1. 1170 «lame, plaque de métal» mars d'or et d'argent an plates (CHRÉTIEN DE TROYES, Erec et Enide, éd. M. Roques, 1808); en partic. 1260 plates de fer «lame mince de fer servant à l'armure des chevaliers» (ETIENNE BOILEAU, Métiers, éd. R. de Lespinasse et Fr. Bonnardot, 2e part., XIV, VII); 1296 au plur. «pièce d'armure faite de ces lames, que l'on fixait sur le haubert» (Reçu de Jehan Bonnet ds JAL, Arch. nav., II, p.218 ds JAL 1848); cf. 1355 (Girard de Rossillon, éd. E. B. Ham, 3835); 2. 1690 «petite embarcation à fond plat» (FUR. [ca 1500 plat subst. masc. PHILIPPE DE COMMYNES, Mémoires, éd. J. Calmette, III, p.109: aultres bateaulx, qu'ilz appellent platz]). Fém. subst. de plat1.
II.
⇒PLATE2, subst. fém.
HÉRALD., peu usité. Besant d'argent (d'apr. GRANDM. 1852, PAST. Hérald. 1979).
Prononc. et Orth.:[plat]. Homon. et homogr. plate1. Étymol. et Hist. 1. 1610 [éd.] «pièce d'orfèvrerie en argent, travaillée sans soudure» (N. RAPIN, 1ère Epistre du I. Livre, Prima dicte mihi, 69 ds OEuvres, éd. J. Brunel, t.II, p.424); 2. 1611 hérald. (COTGR.). Empr. à l'esp. plata «argent» att. en Catalogne en 1125 (Cartul. de St. Cugat, III, 73 ds COR.-PASC.), lui-même empr. soit à l'a. prov. plata «plaque, lame, lingot» en partic. «argent» (v. RAYN.) soit à l'a. fr. plate de même sens en partic. dans les expr. or argent an plates, v. plate1. Fréq. abs. littér.:1361. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 1813, b) 2143; XXes.: a) 2346, b) 1680. Bbg. BALDENSPERGER (F.). Notes lexicol. R. de Philol. fr. et de Litt. 1927, t.39, p.62.

plat, plate [pla, plat] adj. et n. m.
ÉTYM. 1080; lat. pop. plattus, grec platus « large, étendu ».
———
I Adj.
A
1 Qui présente une surface plane (qu'elle soit horizontale, verticale ou oblique). 1. Plan. || Les anciens croyaient que la terre était plate. || Représenter dans un tableau plat toutes les diverses faces (cit. 34) d'un corps solide.Surface plate. Plage, 2. plan.
Loc. Lutte à main plate (→ Palestre, cit.) : lutte avec la main étendue (et non avec le poing); lutte sans coups.
Spécialt. a (Par oppos. à incliné, oblique, vertical). Qui présente une surface plane et horizontale (ou presque horizontale). || Fond plat d'une vallée. Plafond. || Maison à toit plat (→ Golfe, cit. 5).
Géom. || Angle plat : angle dont les deux côtés sont dans le prolongement l'un de l'autre (angle de 180°).
b (Par oppos. à accidenté, montagneux, ondulé, ridé…). Dont la surface, horizontale, est dépourvue d'ondulations, de rides, d'accidents de relief. Égal (supra cit. 31), plain (vx), uni. || Terrain plat (→ 1. Flamme, cit. 8; fuyant, cit. 10). aussi Esplanade. || Course en terrain plat (par oppos. à course d'obstacles). → ci-dessous, II., A., 1. || Course de plat. || Contrée plate (→ Houleux, cit. 1).Un pays plat (par oppos. à pays accidenté, montagneux). Plaine, plateau (→ Désert, cit. 4; fade, cit. 11).
Le plat pays. Vx. La campagne, les villages, par opposition aux villes et particulièrement aux villes fortes. Ras (rase campagne).Mod. Pays plat. || « Ce plat pays qui est le mien » (J. Brel).
1 (…) cette multitude et cette richesse des pâturages appellent les grands troupeaux tranquilles, agenouillés dans les herbes ou mangeant à pleine bouche, qui parsèment de taches jaunâtres, blanches, noires, l'interminable surface plate et verte.
Taine, Philosophie de l'art, t. I, p. 35.
Mer plate, sans vagues, sans houle (→ Bleuir, cit. 2; filet, cit. 6). Beau (supra cit. 35; mer belle).Calme (1. Calme, cit. 5) plat.Fig. || C'est le calme plat dans les affaires. Stagnation.
c Dont la courbure, le modelé, le relief sont peu accentués; qui n'est pas bouffant, gonflé, saillant. || Assiette plate (opposé à assiette creuse). || Fond plat d'un bateau. || Embarcation à fond plat. Plate. || Bateau (cit. 3) plat. || Wagon plat (à plate-forme). || Broderie plate, dont le seul relief est constitué par l'épaisseur du fil employé.Cout. || Pli plat. Pli. — ☑ Fig. Battre qqn à plate couture. Couture.Robe plate (→ Glissant, cit. 8).Chapeau à bords plats, non roulés, non relevés. || Casquette plate, à fond plat.
2 — Il m'a laissé son hideux chapeau plat (…) mais il m'a pris le mien, qui lui suffit.
Gide, les Caves du Vatican, V, II.
3 (…) tous ces gens-là, ils ressemblent à des agents cyclistes, avec leurs casquettes plates !
Colette, l'Envers du music-hall, Enfant de Bastienne, II.
d Fig. (Peint.). || Teinte plate, étalée de manière uniforme, sans effet de dégradé ou de fondu. Aplat.
(En parlant d'une peinture). Qui est dépourvu de perspective, qui rend mal le relief.
4 Il est entendu aussi que M. Ingres est un grand dessinateur maladroit qui ignore la perspective aérienne, et que sa peinture est plate comme une mosaïque chinoise (…)
Baudelaire, Curiosités esthétiques, II.
2 (En parlant du corps; d'une partie du corps). Qui ne forme pas de saillie. || Visage plat (→ Adipeux, cit.). || Tête plate (→ Nez, cit. 13). || Nez plat. Aplati, camard, camus, écaché.Cheveux plats, qui ne sont ni bouclés, ni frisés, ni disposés en masse bouffante, mais lisses et plaqués. || « Ô Corse à cheveux plats… » (→ Beau, cit. 56). || Bandeaux plats (→ Ingénu, cit. 6).Pied plat. Pied (supra cit. 5).Dos (cit. 2), ventre plat.Spécialt (en parlant d'une femme). || Poitrine plate (→ fam. Des œufs sur le plat; et aussi glisser, cit. 35; 1. maigre, cit. 7).Femme plate comme une galette, une limande (cit. 2), une planche ( Planche, fig.), une punaise.
5 Son corps plat, sans gorge ni fesses, raboté comme une planche par le travail, craquait, près de se rompre, à chaque nouvelle gerbe ramassée et liée.
Zola, la Terre, III, IV.
3 De peu d'épaisseur. Aplati, mince. || Rendre un objet plat. Aplatir. || Pierre plate (→ Miniature, cit. 6). || Pièce plate de bois ( Planche), de métal… Lame, plaque, ruban. || Produits plats en sidérurgie (→ ci-dessous, II., A., 5.).Techn. || Lime plate à main : lime de section plate (on dit aussi une plate-à-main).Montre (2. Montre, cit. 2) plate. || Gâteau plat. Galette. || Saucisse plate (→ Fourchette, cit. 3).Os (→ Diploé, cit. 2), muscle plat (→ Figure, cit. 14).Poisson plat.
Nœud plat, réunissant des bouts de filin et faisant peu de saillie. || Nœud plat gansé, le nœud de chaussure. || Faire un nœud de vache en essayant de faire un nœud plat.
Portefeuille plat, sans contenu, vide ou presque (→ Fouiller, cit. 28).Spécialt. Vide.Avoir la bourse plate.
Loc. Talons plats, larges et peu élevés.(Vx). || Souliers plats. || « Cotillon simple et souliers plats » (→ Agile, cit. 1, La Fontaine).Fig. || Pied (cit. 1 et 2) plat.
4 Dont le creux, la profondeur est faible par rapport à la surface. || Assiette plate. || Fabrication des objets plats en céramique. Platerie.Orfèvr. || Vaisselle plate.Hydraul. || Bassin plat.Géogr. || Mers plates et mers profondes.
5 Loc. adv. À plat ventre : en ayant le ventre appliqué contre le sol, un lit, etc. (→ Croix, cit. 19). || Se coucher (cit. 22), tomber à plat ventre, sur le ventre. — ☑ Fig. Se mettre à plat ventre devant qqn : se montrer très humble, servile (cf. S'aplatir, ramper devant qqn).
6 Elle avait ramassé ses vêtements à la hâte, et s'était glissée sous le lit, où elle était étendue à plat ventre, plus morte que vive.
Diderot, Jacques le fataliste, Pl., p. 670.
7 (…) ils se mirent, pour ainsi dire, à plat ventre, rampèrent devant l'Assemblée. Robespierre rédigea pour eux une adresse, étonnante d'humilité, qu'ils adoptèrent, envoyèrent.
Michelet, Hist. de la Révolution franç., V, IX.
8 Quelques-uns (des soldats) rampaient à plat ventre jusqu'au haut de la courbe du pont en ayant soin que leurs shakos ne passassent point.
Hugo, les Misérables, V, I, I.
N. m. (Fam.). || Faire un plat-ventre, une chute à plat ventre. || Plongeur qui fait un plat-ventre, qui entre dans l'eau le corps trop horizontal.Syn. : un plat (→ ci-dessous II., A., 2., b).
Loc. adv. (Rare). À plat dos : sur le dos.
8.1 Dès huit heures, je descends à la plage, et j'y reste jusqu'au soir, ne décollant de mon rectangle d'éponge que pour aller faire trempette : je nageouille, pas très loin, et je reviens me jeter sous le soleil, à plat dos ou à plat ventre.
A. Sarrazin, l'Astragale, p. 200.
6 Fig. || Rimes plates, où deux vers à rime masculine alternent avec deux vers à rime féminine (→ Miniaturiste, cit.).Syn. : rimes accouplées, suivies.
7 Loc. a Loc. adv. et adj. Tout plat. Vx. De manière à être étendu de toute sa longueur, de toute sa surface sur le sol. || Ils tombent tout plats comme porcs (→ Apprêter, cit. 12, Rabelais; et aussi étendre, cit. 12, La Fontaine).Fig. et vx. Sans détour, bien franchement (→ ci-dessous, Tout à plat; et cf. La Fontaine, Fables, XII, 1).
b Loc. adv. À plat. Vx. Par terre, sur le sol même. || Tomber à plat, de tout son long. — ☑ Mod., fig. Pièce de théâtre qui tombe à plat, qui est un échec complet.
9 Ce qu'il y a de plus prodigieux peut-être dans Corneille, ce qui en fait non pas seulement le plus grand (poète) tragique, mais un cas unique, c'est peut-être cette pureté unique du génie, cette incapacité totale de talent qui le faisait retomber parfaitement à plat quand le génie n'était pas là.
Ch. Péguy, Victor-Marie, comte Hugo, p. 124.
Par métaphore. || Batterie d'accumulateurs à plat, déchargée.
Fig. et fam. (Avec infl. mod. de pneu à plat). Personnes. Être à plat, déprimé, épuisé. Crevé. || Sa maladie l'a mis à plat.
9.1 Si mon âme à plat éprouve le besoin d'une petite excitation poétique, c'est chez Henri Heine que je la trouve (…)
Ed. et J. de Goncourt, Journal, t. V, p. 164.
Fig. et vx. Tout à plat : brutalement, sans aucun ménagement (→ ci-dessus, Tout plat).
10 (…) on m'éconduit tout à plat.
P.-L. Courier, Lettres écrites de France et d'Italie, XCII, Pl., p. 778.
Mod. À plat : horizontalement (→ Lignite, cit.); sur la surface plate, sur le côté le plus large. || Poser à plat. Plaquer. || Pied posé bien à plat sur le sol (→ Figure, cit. 10).Agric. || Labour à plat, qui s'exécute en versant du même côté la terre de toutes les raies.
11 Entre les labours et les prairies artificielles, le sentier s'en allait à plat, sans un buisson, aboutissant à la ferme (…)
Zola, la Terre, I, I.
12 Le danseur, couché à plat dans l'herbe, ne bougeait plus — pantin cassé.
F. Mauriac, le Fleuve de feu, II.
Pneu à plat, dégonflé.Par ext. (Personnes). Fam. || Être à plat : avoir un pneu à plat (à bicyclette, à moto, en voiture).
12.1 C'est à vous, la bécane ?
— Oui. Mais je suis à plat. Et puis je suis perdue.
R. Queneau, Pierrot mon ami, éd. L. de Poche, p. 150.
B
1 (1588). Sans caractère saillant ni qualité frappante. Banal (cit. 2), médiocre. || Style plat. Décoloré, fade, froid, pauvre. || Dire les choses d'une manière plate. Platement. || Livre plat et fade (→ Licencieux, cit. 3). || Une image bien plate. Platitude. || Sa conversation (cit. 12) était plate comme un trottoir de rue (→ aussi Feuille, cit. 6).Préoccupations plates. Mesquin (→ Aisance, cit. 6). || Vie plate (→ Frigide, cit. 3). || Physionomie plate, sans caractère, sans expression.
13 (…) plus de ces morceaux d'une éloquence sublime; plus de ces productions marquées au coin de l'ivresse et du génie; tout est raisonné, compassé, académique et plat.
Diderot, Jacques le fataliste, Pl., p. 689.
14 Que m'importent les hommes et leurs plates simagrées ?
Stendhal, le Rouge et le Noir, I, XIX.
15 Les autres existences, si plates qu'elles fussent, avaient du moins la chance d'un événement.
Flaubert, Mme Bovary, I, IX.
N. m. (Vieilli). || « Le plat et le bouffon » (Boileau, Art poétique, I).
2 Littér. ou vieilli. (Devant le nom). Personnes. Sans personnalité, sans valeur. Médiocre, nul, quelconque (→ Bégueule, cit. 3; 1. gens, cit. 16). || Un plat personnage (→ aussi Ménagement, cit. 4). || Un plat coquin. Bas, vil.
16 (…) à quoi bon fixer, même dans un cahier qui doit être brûlé, le souvenir d'un plat coquin ?
France, le Crime de S. Bonnard, VI, Œ., t. II, p. 469.
Mod. (Après le nom). a Terne et ennuyeux (sens voisin du sens ci-dessus). || C'est un homme, un causeur, un auteur assez plat. Humble, obséquieux, rampant (→ Bassesse, cit. 19). || Il est toujours très plat devant ses supérieurs.
b Par ext. De plates excuses : des excuses sans réserves, exprimées avec une humilité empreinte de platitude.
17 On y annonçait (dans deux journaux) […] qu'à la suite de fièvres paludéennes (…) le célèbre écrivain (…) venait d'être frappé d'aliénation mentale (…) Aux deux journaux, quand il se présenta, on lui fit de plates excuses; la nouvelle leur avait été envoyée par câble, d'Ajaccio même. Une rectification paraîtrait dès le lendemain, et, pour peu qu'il le désirât, l'enquête serait facile à faire…
Alphonse Daudet, Rose et Ninette, VIII.
Loc. comparative :
18 — Toi, Louis ! il t'arrivera malheur, parce que tu es faux. À te voir, on te prendrait pour un ange. La vérité ? tu es plat comme une punaise à genoux.
Apollinaire, l'Hérésiarque…, p. 81.
Fam. Aplati (figuré).
19 Et l'on a marché. Le Français, écrasé, plat comme une punaise, se redresse. Nous étions trente mille va-nu-pieds, contre quatre-vingt mille fendants d'Allemands (…)
Balzac, le Médecin de campagne, Pl., t. VIII, p. 454.
C
1 (1640, en parlant d'une boisson). Dépourvu de force, de saveur. Fade. || Vin plat. || Eau-de-vie plate.Goût plat (→ Doucereux, cit. 1).
2 Loc. (V. 1960). Eau plate, non gazeuse. || « Du scotch, s'il vous plaît… Eau gazeuse ou eau plate ? » (Simenon, in P. Gilbert).
———
II N. m. (Fin XIe).
A Partie plate (d'une chose).Spécialt (mar.). || Le plat d'un aviron. Pelle.Face plate d'une lame (par oppos. à tranchant et à dos). || Le plat d'une épée (→ Couple, cit. 3; épaule, cit. 18; escrime, cit. 4), d'une hachette (cit.), d'un sabre.
1 (V. 1290). Terrain plat. || Sa voiture ne marche bien que sur le plat.Spécialt. || Course de plat : course au galop, sur terrain horizontal et non parsemé d'obstacles (→ Course en terrain plat, ci-dessus, I., A., 1.). || Hippodrome (cit. 4) aménagé pour le plat. || Ce cheval court bien en plat.
2 a (Le plat de la main, de la langue). || Le plat de la main (→ Crapaud, cit. 3; flatter, cit. 3) : la surface constituée par la paume de la main et par les doigts non repliés et tenus serrés les uns contre les autres (contr. : dos).
(Fin XVIe). Vx. Donner, jouer, faire merveille du plat de la langue : bavarder, prodiguer de belles paroles (→ Avoir une bonne platine).
(1883). Mod. et fam. Faire du plat (à qqn) : flatter, et, spécialt, chercher à séduire. Courtiser, flatter, flatterie.Spécialt. || Faire du plat à une femme. Galanterie (supra cit. 12).
20 Faire du plat figure dans Larousse, sans exégèse. On peut estimer qu'à l'origine il signifie courtiser, flatter… Comporte-t-il l'idée de se montrer plat avec la personne que l'on courtise ? Non, car dans les anciens auteurs, en veine de familiarité, on disait le plat de la langue pour les beaux discours. L'expression est dans d'Aubigné, Gui Patin et Saint-Simon. On trouve même dans la « Chronique des ducs de Bourgogne » jouer du plat, dans le sens de parler doux.
A. Thérive, Querelles de langage, t. II, p. 107.
20.1 Vous avez fini de lui faire du plat à mon tonton ? Vous savez qu'il est marié.
R. Queneau, Zazie dans le métro, Folio, p. 101.
b Un plat : un plongeon à plat ventre, un plat-ventre (→ ci-dessus, I., A., 5., supra cit. 8.1).
3 (1869). || Plat de côtes [pladkot]  : région du bœuf qui comprend une partie des côtes ainsi que les muscles voisins.REM. On écrit aussi plates côtes [platkot], à cause de l'assourdissement fréquent du [d] en [t] devant la consonne sourde [k] dans plat de côtes.
4 (1881). Reliure. (Se dit surtout au pluriel; par oppos. au « dos » et aux « tranches »). Chacun des deux côtés mobiles de la reliure d'un livre. || Plat supérieur; plat inférieur. || Plats décorés à petits fers.Par ext. Chacun des deux feuillets de la couverture d'un livre broché. || Les deux plats de la couverture ont été conservés.
21 (…) un assez gros volume allemand, relié en peau de truie, avec des clous de cuivre aux plats et d'épaisses nervures sur le dos.
France, le Crime de S. Bonnard, II, Œ., t. II, p. 352.
5 (1963). Techn. Produit sidérurgique de faible épaisseur.
B
1 (V. 1119). Ustensile, récipient à fond plat.Vx. || Plat d'une balance. Plateau.(1762). Mod. || Plat à barbe : bassin ovale, échancré, que les barbiers tenaient sous le menton de leurs clients pendant qu'ils leur savonnaient le visage. Bassin. || Plat à barbe servant autrefois d'enseigne aux coiffeurs.
22 (…) un coup de fusil, venu on ne sait d'où et qui traversait l'obscurité au hasard, siffla tout près de lui, et la balle perça au-dessus de sa tête un plat à barbe de cuivre suspendu à la boutique d'un coiffeur.
Hugo, les Misérables, IV, XIII, I.
tableau Noms de récipients.
Fam. Casque plat (notamment celui de l'armée britannique).
22.1 Les Allemands avaient placé en tête de colonne (…) une demi-douzaine d'Anglais (…) le plat à barbe sur le crâne.
Roger Ikor, À travers nos déserts, p. 438.
2 (1903). Plateau. || Plat servant à faire la quête à l'église.Domestique qui présente une lettre sur un plat. — ☑ Fig. Apporter qqch. à qqn sur un plat, sur un plat d'argent, lui donner tout ce qu'il désire, immédiatement et sans qu'il ait à se déranger (→ Sur un plateau).
23 — Les gens n'ont pas envie de faire la guerre pour l'Alsace-Lorraine ? — Non. Ils conservent un vague regret sentimental. Ils seraient enchantés si les circonstances leur apportaient l'Alsace-Lorraine sur un plat. C'est tout.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. X, XIX, p. 204.
3 (1328). Pièce de vaisselle plus grande que l'assiette, à fond plat, à rebords plus ou moins élevés, dans laquelle on sert les mets à table ou qu'on utilise parfois pour faire cuire les aliments. Vaisselle; et aussi cuisine (ustensile de cuisine). || Différentes sortes de plats. Compotier, légumier, œufrier, ravier, turbotière. || Plat à tarte, plat à poisson, destinés au service.Plat à œufs, destiné à leur cuisson (→ ci-dessous, Œufs au plat). || Parties d'un plat. Marli (cit.), ombilic, ourlet, 1. suage. || Accessoires d'un plat. Chape, garde-nappe, porte-assiette, porte-plat; et aussi chauffe-plats, couvre-plat, dessous-de-plat, dessus-de-plat. || Plat à couvercle. || Plat creux (→ Dessert, cit. 3), long, rond… || Plat de faïence (cit. 1), de porcelaine, d'argent, d'or, en vermeil (→ Dressoir, cit.; lingot, cit.), en terre réfractaire, en pyrex. || Plat allant au four. || Verser dans un plat le contenu de la casserole, de la poêle (→ Lard, cit. 2). || Manger à même (cit. 32) le plat. || Essuyer, torcher le fond des plats (→ Engraisser, cit. 8). || « Faire les plats nets » (cit. 6, Rabelais; jeu de mot avec planète). || Nettoyer les plats. — ☑ Loc. fam. Il n'est pas gras à (de) lécher les plats : son embonpoint est dû à la bonne chère.Apporter un plat, les plats sur la table. || Remporter les plats. Desservir (→ Hausser, cit. 1).
24 (…) les plats de bronze, de bois odorant précieusement sculpté, de terre ou de porcelaine émaillée de couleurs vives, contenaient des quartiers de bœuf, des cuisses d'antilope, des oies troussées, des silures du Nil (…)
Th. Gautier, le Roman de la momie, IV.
Loc. || Œufs au plat, sur le plat, qu'on fait cuire sur un plat sans les brouiller. → Œufs (au) miroir. || Vous les voulez sur le plat ou brouillés, ces œufs ? — ☑ Fig. et fam. Des œufs sur le plat : des seins ronds et menus.
Par métonymie. Mar. || Plat de matelots : groupe de matelots que le rôle désigne pour prendre leurs repas ensemble.
Loc. fig. (1808). Mettre les pieds (cit. 16) dans le plat.Mettre les petits plats dans les grands : offrir un repas somptueux à qqn; se mettre en frais en son honneur.
25 Il est certain que Carlotta s'était donné du mal pour faire maîtresse de maison. Elle avait mis les petits plats dans les grands, disait-elle. À vrai dire, ça l'avait amusée, d'abord, de jouer à la dînette. Mais elle n'était pas très sûre de son cordon bleu, et elle avait tout fait venir de chez Potel et Chabot.
Aragon, les Beaux Quartiers, III, IV.
4 (Du sens 3). Contenu d'un plat ( Platée); ensemble constitué par un plat et son contenu. || Esaü vendit son droit d'aînesse (cit. 1) pour un plat de lentilles. || Renverser un plat de purée sur la nappe. || Apporter les plats (→ Gymnastique, cit. 11). || Faire monter les plats de la cuisine au moyen d'un monte-plats.
26 Il faut nous excuser si tout n'est pas parfait. Les plats viennent du restaurant voisin. Mais nous tâcherons de les conserver bien chauds.
J. Chardonne, les Destinées sentimentales, p. 262.
Loc. fig. Plat d'épinards : mauvaise peinture, paysage où des verts agressifs dominent.
5 (1530; du sens 4). Mets servi au cours d'un repas. Mets (→ Bouillon, cit. 12). || Les innombrables plats qui composent l'ordinaire d'un grand seigneur marocain (→ Empiffrer, cit. 2). || Plat d'entrée, d'entremets. || Chaque service comprenait trois plats. || Plat de viande (→ Intime, cit. 14; 1. maigre, cit. 10), de légumes (→ Frugal, cit. 5), de poisson… || Confectionner un plat. || Restaurant qui se spécialise dans la confection de certains plats. Spécialité. || La cuisine, art de préparer les plats. || Recette d'un plat. || Plat cuisiné, qu'on achète tout préparé.Plat garni, comportant viande ou poisson et légumes. Garniture.Vx. || Plat couvert : plat qui, n'étant pas indiqué au menu, constituait la surprise gastronomique d'un repas (cf. Balzac, le Cousin Pons, t. VI, p. 571).Plat du jour : dans un restaurant, plat qui varie selon les jours de la semaine. || Donnez-moi le menu avec le plat du jour.Plat de résistance : plat qui constitue l'élément principal d'un repas. Pièce (supra cit. 6).Absolt. || Un, des plats. || Je ne prendrai qu'une entrée et un plat. || Manger de tous les plats. || Faire honneur à un plat. || Un bon (→ Élément, cit. 2), un excellent plat. Morceau (→ Gâteau, cit. 2). || De bons petits plats (→ Friand, cit. 1; gobichonner, cit.). || Plat assaisonné à la marjolaine (cit.) et au romarin; plat sucré (→ Pamplemousse, cit.).Plats régionaux. Recette. || Un vieux plat provençal (→ Huile, cit. 2).
27 Laissez-moi carpe devenir :
Je serai par vous repêchée.
Quelque gros partisan m'achètera bien cher;
Au lieu qu'il vous en faut chercher
Peut-être encor cent de ma taille
Pour faire un plat. Quel plat ? croyez-moi, rien qui vaille.
La Fontaine, Fables, V, 3.
28 Le second service avait pour plat du milieu une sérénissime oie pleine de marrons, une salade de mâches, ornée de ronds de betterave rouge (…).
Balzac, les Petits Bourgeois, Pl., t. VII, p. 151.
Par métaphore :
29 — Il prend soin d'y servir (à sa table) des mets fort délicats.
— Oui; mais je voudrais bien qu'il ne s'y servît pas :
C'est un fort méchant plat que sa sotte personne,
Et qui gâte, à mon goût, tous les repas qu'il donne.
Molière, le Misanthrope, II, 4.
30 Pour cette grande faim qu'à mes yeux on expose,
Un plat seul de huit vers me semble peu de chose.
Molière, les Femmes savantes, III, 2.
Prov. La vengeance est un plat qui se mange froid.
(1605). Loc. fig. Vx. Donner à qqn un plat de son métier, lui donner un exemple de son savoir-faire; spécialt, le tromper. — ☑ Mod. Servir à qqn un plat de sa façon (cit. 2).
6 (1628, « médire de qqn »; du sens 5.). Fam. Faire tout un plat de qqch., avec qqch. (→ Noix, cit. 7), en faire toute une affaire. || Il lui en a fait tout un plat.En faire un plat (même sens). || Tu ne vas pas nous en faire un plat !
CONTR. (Du I.) Abrupt, accidenté, anfractueux, hérissé, montagneux. — Bombé, bouffant, cambré, gonflé, rebondi, rond. — Aquilin. — Frisé. — Épais. — Creux. — Profond. — Étincelant, formidable (fam.), hardi, piquant, pittoresque, vif. — Arrogant, hautain.
DÉR. et COMP. (De l'adj.) Aplat, à plat ou à-plat. — Aplatir, méplat, plafond, plat-bord, plat-cul, 1. plate, plateau, plate-bande, plate-cuve, plate-forme, plate-longe, platement, platerie, platier, platière, platin, 1. platine, platitude, plat-joint (à), replat. Ultra-plat. (Du n.) Accroche-plat, chauffe-plat ou chauffe-plats, couvre-plat, dessous-de-plat, dessus-de-plat, monte-plats, porte-plat. — 1. Platée.
————————
1. plate [plat] n. f.
ÉTYM. 1170; de plat.
1 Archéol. Plaque de métal appliquée sur le haubert; chacune des plaques qui constituent une armure rigide.Armure de plates : « armure d'écailles d'acier, cousues ou rivées à l'intérieur d'une cotte d'étoffe ou de cuir appelée brigandine… » (Réau).
2 (1694). Mar. Embarcation à fond plat.Spécialt. Anc. Embarcation aux extrémités carrées servant aux travaux de calfatage et de nettoyage de la coque d'un navire.Petite barque de pêche à deux mâts, naguère en usage dans la baie de Seine.
HOM. Plate (fém. de plat), 2. plate.
————————
2. plate [plat] n. f.
ÉTYM. 1611; cf. anc. provençal plata « argent ».
Blason. (Rare). Besant d'argent. Tourteau.
HOM. Plate (fém. de plat), 1. plate.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Plate — Plate, n. [OF. plate a plate of metal, a cuirsas, F. plat a plate, a shallow vessel of silver, other metal, or earth, fr. plat flat, Gr. ?. See {Place}, n.] 1. A flat, or nearly flat, piece of metal, the thickness of which is small in comparison… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Plate — may refer to: * Plate (dishware) * Plate (structures), a type of foundation * A flat piece of metal used in orthopedics to connect the two parts of a broken bone, such as a dynamic compression plate * Plate armor, body armor made of metal plates… …   Wikipedia

  • plate — 1. (pla t ) s. f. 1°   Coutel à plates, ancien nom d une épée fine et tranchante, un peu plus longue que la dague ordinaire.    Armure à plates, nom donné dans le XIVe siècle aux armures composées de plaques d acier, par opposition aux cottes de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • plate — [plāt] n. [OFr, flat object < fem. of plat, flat < VL * plattus < Gr platys, broad, flat: see PLATY ] 1. a smooth, flat, relatively thin piece of metal or other material 2. a sheet of metal made by beating, rolling, or casting 3. a) any… …   English World dictionary

  • plate — (n.) mid 13c., flat sheet of gold or silver, also flat, round coin, from O.Fr. plate thin piece of metal (late 12c.), from M.L. plata plate, piece of metal, perhaps via V.L. *plattus from Gk. platys flat, broad (see PLACE (Cf. place) (n.)). The… …   Etymology dictionary

  • plate — ► NOUN 1) a flat dish from which food is eaten or served. 2) bowls, cups, and other utensils made of gold or silver. 3) a thin, flat piece of metal used to join or strengthen or forming part of a machine. 4) a small, flat piece of metal bearing a …   English terms dictionary

  • Plate — Plate, v. t. [imp. & p. p. {Plated}; p. pr. & vb. n. {Plating}.] 1. To cover or overlay with gold, silver, or other metals, either by a mechanical process, as hammering, or by a chemical process, as electrotyping. [1913 Webster] 2. To cover or… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • plate — [n1] dish or meal served bowl, casserole, course, helping, platter, portion, service, serving, trencher; concepts 459,493 plate [n2] sheet, panel coat, disc, flake, foil, lamella, lamina, layer, leaf, plane, print, scale, slab, slice, spangle,… …   New thesaurus

  • Plate — Plate. См. Пластина. (Источник: «Металлы и сплавы. Справочник.» Под редакцией Ю.П. Солнцева; НПО Профессионал , НПО Мир и семья ; Санкт Петербург, 2003 г.) …   Словарь металлургических терминов

  • Plate [1] — Plate, kleines Küstenfahrzeug mit plattem Boden …   Pierer's Universal-Lexikon